Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Les faillites d'entreprises en Suisse ont encore progressé en novembre, soit de 24,3% à 553 cas. Leur nombre devrait atteindre pour l'ensemble de l'année un record de quelque 6300, soit une hausse de 15,8% en variation annuelle.
Cette augmentation est néanmoins à mettre en grande partie sur le compte des nouvelles dispositions du Code des obligations, a précisé Creditreform, l'agence de recouvrement et de renseignements économiques.
Suite à cette modification législative, un problème statistique se pose: les tribunaux de faillites comptabilisent désormais des sociétés autrefois uniquement dissoutes par liquidation.
Déjà inactivesUn quart environ des faillites publiées peuvent être assimilées à une telle procédure de radiation. Une grande partie de ces entreprises sont déjà inactives, écrit Creditreform, ajoutant qu'une perte d'emplois n'est donc pas à prévoir. Ces sociétés laissent cependant des montagnes de dettes.
Pour 2009, les faillites de sociétés en raison d'insolvabilité devraient atteindre 3600, soit une hausse de 8%. Et quelque 3900 dépôts de bilan sont à prévoir pour cette année. Les chiffres entre 2002 et 2007 étaient néanmoins plus élevés encore.
Les insolvabilités de privés ont diminué au cours des onze premiers mois de l'année de 0,5% en comparaison annuelle, à 5223. Sur le seul mois de novembre, elles se sont accrues de 12,1% à 509.
S'agissant des nouvelles inscriptions au registre du commerce, elles ont crû de 5,9% sur onze mois, à 33'56. En novembre, elles ont progressé de 8%, à 3197, suite à la reprise économique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS