Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités du comté de St Louis ont annoncé vendredi la levée de l'état d'urgence à Ferguson. Des débordements s'étaient produits lors des manifestations organisées à l'occasion du premier anniversaire de la mort d'un adolescent noir tué par un policier blanc.

Les rassemblements ont repris le week-end dernier dans cette ville près de St Louis. La banlieue avait déjà été le théâtre de mouvements de protestation du même genre dans les jours suivant la mort de Michael Brown, le 9 août 2014.

La plupart de ces rassemblements sont restés pacifiques mais une fusillade a éclaté dimanche soir entre la police et un jeune manifestant, que les forces de sécurité ont accusé d'avoir ouvert le feu. Cet incident, au cours duquel le jeune tireur âgé de 18 ans a été blessé, avait conduit les autorités locales à décréter l'état d'urgence.

Depuis les derniers accrochages entre la police et les protestataires relevés dans la nuit de lundi à mardi, les manifestations n'ont plus donné lieu à de nouvelles arrestations.

ATS