Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Helsinki - L'équipementier télécom germano-finlandais Nokia Siemens Networks rachète pour plus d'un milliard de dollars d'actifs de l'américain Motorola. Il s'agit d'une énième concentration dans un secteur en plein bouleversement.
Les deux groupes "sont parvenus à un accord en vertu duquel Nokia Siemens Networks va acquérir la majorité des actifs d'équipement télécoms sans fil de Motorola pour 1,2 milliard de dollars (1,26 milliard de francs) en numéraire".
Après la naissance des géants Nokia Siemens et Alcatel-Lucent en 2006-2007, le regroupement du secteur de l'équipement télécoms s'est poursuivi cette année, avec la mainmise d'Ericsson sur les restes du canadien Nortel.
Dans le même temps, les groupes chinois, Huawei en tête, sont rentrés dans le peloton de tête, bouleversant les positions des géants occidentaux qui dominent le secteur.
En perte de vitesse, Nokia Siemens vise à consolider sa place de numéro deux des réseaux télécoms en prenant des têtes de pont au Japon et surtout aux Etats-Unis, dont il a fait son objectif prioritaire.
Avec cette acquisition, le groupe "s'attend à devenir le troisième équipementier aux Etats-Unis, le premier équipementier sans-fil étranger au Japon et à consolider sa position actuelle de numéro deux mondial du marché global des infrastructures".
L'accord, encore soumis à l'approbation des autorités, doit être bouclé à la fin 2010. En cas de feu vert, quelque 7500 employés et d'importants centres de recherche et développement aux Etats-Unis, en Inde et en Chine seront transférés de Motorola à NSN.
Pièce maîtresse de l'accord: la cinquantaine d'opérateurs clients de Motorola, dont des contrats avec China Mobile, les américains Sprint et Verizon ou encore le britannique Vodafone, qui doivent tomber dans l'escarcelle de Nokia Siemens.
Nokia Siemens met la main sur 30 réseaux de troisième génération (CDMA) dans 22 pays et sur 41 contrats dans 21 pays pour la technologie de quatrième génération WiMax, dont Motorola est un des principaux développeurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS