Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La filiale helvétique de Nokia Siemens Networks (NSN) va supprimer un peu plus de 40 emplois sur les 220 qu'elle compte en Suisse. Tous les sites de l'entreprise commune aux géants finlandais Nokia et allemand Siemens sont concernés.

Les suppressions d'emplois se feront d'ici la fin de l'année, a indiqué à l'ats Daniela Ridder, porte-parole de NSN Suisse, confirmant une information publiée par le site Internet inside-it.

L'équipementier en télécoms, qui fait face à l'âpre concurrence chinoise, avait annoncé à fin novembre la suppression de 17'000 emplois sur les 74'000 qu'il compte dans le monde. La restructuration doit permettre de réduire les coûts de 1 milliard d'euros d'ici fin 2013.

A l'avenir, NSN compte se concentrer sur les réseaux mobiles à large bande. Lors de son installation en Suisse en 2007, la société y employait 400 personnes.

ATS