Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dix personnes de huit cantons se portent candidates à la présidence ou la vice-présidence des Verts. Le délai est échu vendredi à minuit. La nouvelle présidence sera élue à l'assemblée des délégués du 21 avril à Carouge (GE).

Le bureau du parti, réuni samedi à Berne, a pris connaissance avec satisfaction des nombreuses candidatures. Les candidats à une présidence, une co-présidence ou une vice-présidence sont les conseillers nationaux Bastien Girod (ZH), Geri Müller (AG), Regula Rytz (BE), Adèle Thorens (VD) et Esther Maag, du Bureau des Verts de Bâle-Campagne.

Les autres personnes sont uniquement candidates à la vice-présidence: le conseiller aux Etats Robert Cramer (GE), l'actuelle vice-présidente Aline Trede (BE), l'ancien conseiller national Josef Lang (ZG), l'ex-président du parti pour la ville de Zurich Markus Kunz et Claudio Zanini, membre des Verts tessinois.

Le Bureau proposera à l'assemblée des délégués de supprimer la limitation du nombre de vice-présidents dans les statuts. Les délégués auront ainsi la possibilité d'élire davantage que deux vice-présidents. Le bureau recommande toutefois de ne pas élire plus de 6 personnes à la présidence.

ATS