Toute l'actu en bref

La station de Tignes où le drame s'est produit mardi (archives)

KEYSTONE/AP/LUCA BRUNO

(sda-ats)

Une avalanche spectaculaire a traversé mardi une piste ouverte de la station de Tignes, dans les Alpes françaises. Elle a emporté plusieurs skieurs mais sans faire de victimes, a indiqué la station.

Elle a précisé que "plusieurs skieurs ont été bousculés puis pris en charge par le personnel de la station". "C'est une certitude, il n'y a aucune victime", a confirmé sur RTL le préfet de Savoie, Denis Labbé.

"C'est effectivement une bonne nouvelle parce qu'on a cru à un moment qu'il y avait des victimes compte tenu du fait que c'était la seule piste ouverte ce matin à Tignes", a-t-il précisé.

Les premières informations émanant de secouristes avaient fait état de "nombreux skieurs" emportés par l'avalanche. Celle-ci s'est déclenchée à 09h50 d'abord dans un secteur hors-piste.

Risque élevé

L'opération de secours a été très compliquée du fait de l'absence de visibilité, ce qui a empêché l'envoi d'hélicoptères. Les secours ont dû se rendre sur place à pied.

La gendarmerie a envoyé plusieurs équipes avec notamment des chiens et un médecin. Le personnel des pistes de la station a aussi été fortement mobilisé. Les images de télévision ont également montré des camions de pompiers et des ambulances au bas de la piste.

Le risque d'avalanche, qui ne concerne théoriquement que les secteurs hors-pistes ou les pistes fermées, était de quatre sur cinq mardi à Tignes. Lorsque le risque atteint le niveau cinq, toutes les pistes sont fermées.

"Compte tenu des conditions météo, le domaine skiable reste ouvert sur un périmètre restreint", a indiqué la station.

Coulées fréquentes

Le 13 février dernier, une avalanche avait fait 4 morts dans un secteur hors-piste de Tignes.

Les victimes, des surfeurs français, cheminaient à pied quand une coulée spectaculaire sur environ 400 mètres les a emportés. Tous étaient porteurs d'un équipement de détection de victime d'avalanche.

La saison dernière, la France a déploré 45 accidents de montagne faisant au total 21 morts. L'avalanche la plus meurtrière remonte au 18 janvier 2016, quand 11 militaires ont été emportés lors d'un entraînement sur une piste de Valfréjus (Savoie). Cinq avaient été tués sur le coup et un sixième était décédé quelques jours plus tard.

La plus grave des dix dernières années s'est produite en été, en 2012, dans le massif du Mont-Blanc avec neuf morts au Mont Maudit.

Située dans le massif de la Vanoise, Tignes-Val d'Isère est une des plus importantes stations de ski des Alpes françaises avec 480 hectares de pistes balisées pour environ 80 remontées mécaniques et 3200 hectares hors-pistes.

ATS

 Toute l'actu en bref