Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le processus de concentration dans le secteur bancaire en Suisse se poursuit. Notenstein reprend les relations clientèle et les collaborateurs de la Banque La Roche pour un montant non divulgué. Après cette fusion, l'établissement s'appellera Notenstein La Roche Banque Privée.

"Cette fusion permet à Notenstein Banque Privée de renforcer considérablement son activité-clé, à savoir la gestion de fortune pour la clientèle privée en Suisse, et de développer de façon significative son positionnement sur le marché", a souligné l'établissement saint-gallois, filiale de Raiffeisen, dans un communiqué.

Fondée en 1789, la Banque La Roche est basée à Bâle et gère des actifs de 6,5 milliards de francs, qui viendront s'ajouter aux 21 milliards de Notenstein.

Stratégie de diversification

Pour Pierin Vincenz, président de la direction du groupe Raiffeisen, cette opération "s'inscrit dans la stratégie de diversification de Raiffeisen et renforce Notenstein en qualité de centre de compétence (pour) le conseil en placement des clients privés".

Les activités et les collaborateurs de la Banque La Roche devraient être transférés chez Notenstein dans six mois. Sont exclus de cette transaction l'ensemble des clients présentant un lien direct ou indirect avec les Etats-Unis.

Tous les propriétaires-gérants et la totalité du personnel de la Banque La Roche seront transférés chez Notenstein. Christoph Gloor, président du comité de direction de la Banque La Roche, siégera au futur comité exécutif de la nouvelle entité. Pour mémoire, Notenstein est issue de la reprise du volet helvétique de la défunte Wegelin par Raiffeisen.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS