Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec l'arrivée de la neige en plaine dès lundi, les mangeoires pour oiseaux sont un complément idéal. Ici, une mésange bleue sur un pommier (archives).

KEYSTONE/EPA DPA/KARL-JOSEF HILDENBRAND

(sda-ats)

Dans la nuit de dimanche à lundi, la limite de la neige tombe à près de 300 mètres. Les premières chutes de neige marquent le début d’une période difficile pour les oiseaux, rappelle samedi la Station ornithologique suisse de Sempach (LU).

Naturellement adaptées aux rudes conditions hivernales de nos latitudes, bon nombre d’espèces passant l’hiver en Suisse saluent néanmoins la source de nourriture supplémentaire qu’offrent les mangeoires. Il convient toutefois de respecter quelques règles.

Ainsi, la mangeoire doit être installée à un endroit dégagé à proximité d'abris pour que les oiseaux puissent s'y retirer. Sur les balcons, il faut réduire les risques de collision avec les vitres.

Deux fois par jour

Il faut proposer des mélanges pour granivores et mangeurs d'invertébrés et éviter à tout prix les graines d'ambroisie. La nourriture devrait être renouvelée deux fois par jour, si possible avant le lever du soleil et deux heures avant le crépuscule.

La nourriture doit être maintenue au sec et à l'abri des déjections. Il faut nettoyer la mangeoire régulièrement.

La Station ornithologique suisse estime que le nourrissage contribue à favoriser la biodiversité. De plus, effectuer le nourrissage avec des enfants peut développer leur conscience écologique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS