Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Nourrir les porcs avec les restes de repas sera bientôt interdit. Cette contrainte imposée par l'Union européenne menace l'existence des sept plus grandes exploitations porcines de Suisse. Un "non-sens écologique et économique" qui dérange aussi les restaurateurs.
Restaurants et cantines génèrent chaque année jusqu'à 300'000 tonnes de restes de table ou de rebuts de cuisine, dont plus des deux tiers sont affouragés aux porcs. Une méthode utilisée depuis la nuit des temps car elle permet de recycler des déchets à haute valeur nutritive (protéines) selon le principe gagnant-gagnant.
Un argument qui ne vaut plus depuis longtemps dans l'UE où le principe de précaution s'impose, notamment face aux craintes d'épidémie de peste porcine, dont la Suisse est pourtant exempte depuis des décennies. Tout au plus la Suisse a-t-elle pu négocier un délai de transition, mais, en vertu des accords bilatéraux et au risque de s'exposer à des mesures de rétorsions, Berne doit désormais s'aligner.
Pas négociableL'Office vétérinaire fédéral (OVF) a ainsi mis en consultation jusqu'à lundi de nouvelles ordonnances qui mentionnent notamment l'interdiction d'affourager les porcs avec des restes de repas. Les nombreuses réserves émises lors de cette procédure ne sont toutefois que formelles. L'affaire n'est pas négociable, bien que la Confédération ait tout tenté pour trouver un compromis, relève l'OVF.
Il est regrettable que, pour des raisons de réciprocité, la Suisse soit obligé de se passer d'un système naturel qui a fait ses preuves, note la Fédération romande des consommateurs dans sa réponse. Pour l'OVF, ce délai de transition a au moins eu le mérite de permettre à la plupart des milieux concernés de se préparer.
AdaptationAinsi l'industrie de transformation a-t-elle eu le temps de s'adapter. Alors qu'aujourd'hui elle transforme 80% des restes en nourriture pour cochons et en éliminent 20% dans des installations de méthanisation, elle utilisera à l'avenir l'ensemble de ces restes dans la biomasse. Les usines sont déjà construites.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS