Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alors que l'achat de Sika par Saint-Gobain reste suspendu à la décision des juges, le groupe industriel français dispose de toutes les autorisations antitrust nécessaires pour boucler la transaction. L'autorité de concurrence brésilienne vient de donner son feu vert.

"Cette décision est parfaitement en ligne avec les autres autorisations inconditionnelles déjà reçues pour cette acquisition", a indiqué Saint-Gobain lundi dans un communiqué. Alors que la Commission européenne avait donné son aval en juillet, la COMCO (Commission fédérale de la concurrence) avait suivi le mouvement mi-septembre.

Pour mémoire, Saint-Gobain a proposé il y a un an 2,75 milliards de francs à cinq membres de la famille du fondateur de Sika pour racheter leurs parts, qui se montent à 16,1% du capital, mais représentent 52,4% des droits de vote. Cette offre s'est heurtée à une vive opposition d'une partie des dirigeants du fabricant zougois de spécialités chimiques.

Alors que le Tribunal administratif fédéral a confirmé en septembre dernier une décision de l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) contestée - en tant qu'actionnaires - par la Fondation Bill & Melinda Gates ainsi que le fonds Cascade Investment, d'autres procédures sont en cours devant la justice helvétique. Dans leur communiqué de lundi, les responsables de Saint-Gobain disent attendre leur issue "avec confiance".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS