Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le projet informatique novoSIPAC de l'assurance-chômage a été stoppé définitivement fin juin. Le dommage financier entraîné par l’interruption de ce projet-clé de la Confédération se monte à plusieurs centaines de milliers de francs.

C'est la Commission de surveillance compétente pour le fonds de compensation de l’assurance-chômage (AC) qui a décidé à la fin juin d’interrompre le projet novoSIPAC, qui devait remplacer SIPAC, le système de paiement de l’AC. Début août, un arrangement a pu être conclu de manière définitive et d’un commun accord avec le fournisseur de prestations, la société CSC Switzerland Sàrl, a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie.

La décision a été prise "en raison de l’apparition de nouveaux risques et de difficultés rencontrées dans le développement du projet". Une réévaluation complète a révélé que, "sur le plan technique et vu le délai de réalisation prévu, l’approche choisie ne permettrait d’atteindre les objectifs initialement fixés qu’au prix de risques extrêmement élevés".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS