Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Scène de détresse samedi parmi les familles palestiniennes endeuillées

KEYSTONE/AP/ADEL HANA

(sda-ats)

Des dizaines de jeunes Palestiniens se sont à nouveau réunis samedi près de la clôture séparant l'enclave de Gaza de l'Etat d'Israël. Ils s'y sont massés au lendemain de la mort d'au moins une quinzaine de manifestants palestiniens lors d'un grand rassemblement.

Dans le sud de la bande de Gaza, des soldats israéliens ont effectué des tirs de sommation en direction d'une foule de jeunes gens dont certains brûlaient des pneus, a appris l'agence de presse Reuters auprès d'habitants. Selon des responsables des services de secours palestiniens, deux personnes ont été blessés. Un porte-parole de l'armée israélienne a dit vérifier ces informations.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé que ce samedi serait un jour de deuil après les événements de la veille. Il a appelé à une journée de grève en Cisjordanie.

La manifestation de vendredi marquait le début d'un vaste mouvement de protestation palestinien qui doit s'étaler sur six semaines, avec l'érection de villages de tentes en cinq emplacements le long de la frontière avec Israël, et qui vise à obtenir le droit pour les réfugiés palestiniens de rentrer dans l'Etat hébreu.

Ce mouvement devrait prendre fin le 15 mai, jour que les Palestiniens appellent la "Nakba" ou "catastrophe", marquant le déplacement de centaines de milliers de Palestiniens lors de la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS