Toute l'actu en bref

La Suisse est actuellement au 4e rang des pays de l'OCDE les plus actifs en matière de recherche et développement (image symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La Suisse a investi 22,1 milliards de francs dans la recherche et le développement (R-D) en 2015. Un nouveau record, selon l'Office fédéral de la statistique. Elle se place ainsi dans le peloton de tête des pays de l'OCDE les plus actifs en la matière.

Les dépenses ont crû de 10,5% par rapport à l'enquête précédente, réalisée en 2012. Une croissance qui surprend par son ampleur, souligne lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). L'année 2015 avait débuté par l'abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS).

Les entreprises sont les acteurs majeurs de la recherche en Suisse (71% des investissements). Mais les hautes écoles connaissent une croissance importante et représentaient près de 27% des dépenses intra muros en 2015 (contre 23% en 2000). Les investissements ont représenté 3,4% du produit intérieur brut (PIB) en 2015, contre 2,17% en 2012.

Le nombre de personnes actives dans la R-D a augmenté de 7,9% depuis 2012. La part des femmes a cependant reculé de 35% à 34%, après plusieurs années de hausse (28% en 2000).

ATS

 Toute l'actu en bref