Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le festival du Gurten a enregistré un nouveau record de fréquentation, indiquent dimanche les organisateurs. En quatre jours, dont trois soirées complètes, 76'000 amateurs de rock, pop, hip-hop, soul et musique électronique se sont pressés sur la colline qui domine Berne.

Le concert de Lenny Kravitz vendredi restera longtemps gravé dans les esprits des spectateurs, malgré les trombes d'eau qui se sont abattues sur le site. En près de deux décennies de carrière, le géant du rock faisait pour la première fois l'honneur de sa présence à la capitale.

L'Américain a chanté ses tubes avec l'énergie d'un jeune homme, le talent d'un maître incontesté et la lascivité d'une rock star qui a tout réussi, a constaté l'ats. L'euphorie qu'il a suscitée au sein du public détrempé, semble lui avoir fait sincèrement plaisir. Le concert samedi de la formation américaine de hip-hop empreint de soul The Roots fait aussi partie des moments forts du festival.

Norah Jones au rendez-vous

Les groupes bernois n'ont pas été en reste. Les fans de Züri West ont chaussé leurs bottes en caoutchouc et revêtu leur pèlerine pour assister à leur concert vendredi. Acclamée samedi, Patent Ochsner, une autre formation qui chante en dialecte, a eu plus de chance avec le temps.

La chanteuse Norah Jones, les Suisses Stress et Bastian Baker ou encore le groupe de rock indépendant britannique Snow Patrol figuraient également à l'affiche de la manifestation qui devait se terminer dimanche soir. La 30e édition du Festival du Gurten aura lieu du 18 au 21 juillet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS