Toute l'actu en bref

Au vu du développement de la branche, Endress+Hauser estime s'être bien battu l'an dernier (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Endress+Hauser a vu son bénéfice net se replier pour le deuxième exercice consécutif en 2016, de 6,8%, à 153,5 millions d'euros (166 millions de francs). Le spécialiste bâlois des techniques de mesure et d'automation avait auparavant enregistré cinq années record.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) est ressorti en baisse de 14,2% sur un an, à 215,5 millions d'euros, indique mardi la société basée à Reinach (BL) dans un communiqué. Il a souffert d'effets exceptionnels et d'amortissements uniques.

Déjà connues, les ventes ont légèrement reculé de 0,2%, à 2,1 milliards d'euros. Ce repli est à mettre au compte d'effets de change, qui ont affecté le chiffre d'affaires à hauteur de 50 millions. En monnaies locales, les recettes ont toutefois crû de 2,1%.

Avec ces résultats, Endress+Hauser se situe nettement en deçà de ses propres attentes, écrit la société. Au vu du développement de la branche, le groupe s'est toutefois bien battu, estime le directeur général Matthias Altendorf, cité dans le communiqué.

L'année en cours a également bien débuté, se réjouit le groupe industriel bâlois. L'objectif est d'atteindre une croissance du chiffre d'affaires à un chiffre, ainsi qu'une amélioration de la rentabilité.

Environ 150 nouveaux postes seront en outre créés dans le monde entier. En fin d'année dernière, l'effectif total de la société a pour la première fois franchi la barre des 13'000 employés.

ATS

 Toute l'actu en bref