Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un séisme avait déjà fait au moins 55 morts à la fin février en Papouasie-Nouvelle Guinée (archives).

KEYSTONE/AP Jerol Wepii

(sda-ats)

Au moins 18 personnes ont été tuées par un séisme d'une magnitude de 6,7 mercredi matin dans les hautes terres du sud de la Papouasie-Nouvelle Guinée, a annoncé un représentant. La secousse s'est produite peu après minuit, heure locale.

Un séisme d'une magnitude de 7,5 a déjà frappé la région neuf jours plus tôt et tué au moins 55 personnes, d'après le dernier bilan effectué par les autorités.

"Je viens d'être informé que 18 personnes ont été tuées la nuit dernière", a déclaré mercredi l'administrateur de la province d'Hela, William Bando.

Ce premier bilan intervient alors que les autorités et les groupes d'aide humanitaire peinent à se rendre sur les lieux pour établir précisément le nombre de victimes et les dégâts causés par le précédent séisme.

Les efforts des autorités et des groupes d'aide humanitaire pour venir en aide à plus de 150'000 personnes sont ralentis par des glissements de terrain, des routes bloquées et des pistes d'atterrissage endommagées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS