Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'inauguration du nouveau tremplin de saut à ski de Kandersteg, dans l'Oberland bernois, a attiré lundi de nombreux curieux.

Keystone/URS FLUEELER

(sda-ats)

C'est par un saut du multiple champion olympique Simon Ammann qu'a été officiellement inauguré lundi le nouveau stade de saut à ski de Kandersteg (BE), utilisable toute l'année. Avec cette "Nordic Arena", Kandersteg souhaite renouer avec l'époque glorieuse du saut.

La nouvelle installation, avec le grand tremplin "Lötschberg" et les deux plus petits "Bire" et "Blümlisalp", remplace l'ancienne rampe, qui a été utilisée durant 30 ans. Elle ne répondait toutefois plus aux normes internationales.

Durant ces décennies, l'ancien tremplin a enregistré plus de 52'000 sauts. Parmi les sportifs qui l'ont utilisé figure Simon Ammann, qui s'y entraînait souvent déjà dans son enfance. La nouvelle installation répond aux normes de la Fédération internationale de ski pour des compétitions internationales. Elle est la seule de Suisse utilisable durant toute l'année.

La cérémonie d'inauguration de lundi s'est déroulée en présence de l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi, qui est président d'honneur du centre de ski nordique de Kandersteg. Lui-même pratiquant de ce sport, il a compté parmi les principaux promoteurs du projet. Il s'était déjà engagé en 1970 pour le ski nordique dans sa commune.

La première installation a été inaugurée en 1979. A cette époque, la Suisse comptait plusieurs sauteurs à ski de premier plan avec Hansjörg Sumi, Christian Hauswirth, Karl Lustenberger et Walter Steiner.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS