Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une cinquantaine de villes et villages ont été pris sous le feu des séparatistes pro-russes depuis mardi dans l'est de l'Ukraine. Les combats ont coûté la vie à quinze soldats, ces dernières 24 heures, a dit l'armée mercredi matin.

Les affrontements en cours en Ukraine sont les plus violents depuis la signature du Protocole de Minsk, en septembre dernier, qui prévoyait un cessez-le-feu immédiat. Les séparatistes disent vouloir repousser les forces gouvernementales à une distance suffisante pour qu'ils ne puissent plus bombarder les villes sous leur contrôle.

Cité la semaine dernière par l'agence Interfax, le président de l'autoproclamée "République populaire de Donetsk", Alexander Zakhartchenko, a prévenu que les séparatistes ne négocieraient pas de cessez-le-feu avec Kiev. Il a souligné qu'ils progresseraient jusqu'aux frontières administratives de la région de Donetsk.

Ce regain de violences fait suite à de nouvelles accusations de Kiev et de ses partenaires occidentaux sur la présence de renforts et de moyens militaires russes dans l'est de l'Ukraine. Moscou ne cesse de démentir cette siaution.

Le président ukrainien Petro Porochenko a exigé mercredi de Vladimir Poutine qu'il fasse pression sur les rebelles pro-russes pour mettre fin aux combats dans l'Est séparatiste de l'Ukraine. Pour Kiev, qui estime que la Russie contrôle ou influence les rebelles, l'arrêt des combats passe par leur mise au pas par le Kremlin.

Le soulèvement séparatiste dans l'est de l'Ukraine a débuté en avril dernier. Le conflit a fait plus de 5000 tués selon le plus récent bilan publié par l'ONU.

L'Ukraine recevra cette année des Etats-Unis un prêt de 2 milliards de dollars (quelque 1,8 milliard de francs). Le secrétaire américain au Trésor Jack Lew, en déplacement à Kiev, a précisé que cette aide visait à financer les dépenses sociales à court terme du gouvernement ukrainien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS