Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des heurts ont opposé mardi, pour le troisième jour consécutif, des Palestiniens aux forces de l'ordre israéliennes sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, selon un journaliste de l'AFP. Les affrontements n'ont pas fait de blessé et il n'y a pas eu d'arrestations.

Les affrontements se déroulaient autour de la mosquée Al-Aqsa entre de jeunes Palestiniens qui lançaient des pierres vers un nombre important de policiers israéliens entrés sur l'esplanade et qui ripostaient par des grenades assourdissantes.

"Des manifestants ont jeté des pierres depuis l'esplanade des Mosquées. Les forces de police sont entrées sur le site et sont en train de les disperser", a indiqué une porte-parole de la police.

Située dans la partie orientale de Jérusalem occupée et annexée par Israël, l'esplanade des Mosquées est le troisième lieu saint de l'islam mais elle est aussi révérée par les juifs comme le mont du Temple. Elle est le théâtre d'affrontements depuis dimanche.

Les tensions sont avivées par les fêtes du Nouvel An juif, qui ont commencé dimanche soir et s'achèvent mardi soir, et avec la visite des juifs à cette occasion sur l'esplanade. Les autorités palestiniennes s'inquiètent souvent de voir le gouvernement israélien remettre en cause un statu quo ancien et autoriser les juifs à prier sur l'esplanade.

ATS