Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nouveaux rebondissements dans le cadre de l'affaire de vol de données bancaires chez Julius Baer. Le Ministère public de la Confédération (MPC) enquête non pas sur une, mais sur trois personnes. L'instruction porte aussi sur des soupçons de blanchiment d'argent.

Un seul des présumés coupables se trouve en détention provisoire, a précisé à l'ats la porte-parole du MPC, Jeannette Balmer, revenant sur une information de la "Neue Zürcher Zeitung am Sonntag". Elle n'a pas pu fournir de détails pour l'heure concernant la procédure liée au viol du secret bancaire.

CD transmis en Allemagne

En août, la banque privée zurichoise avait confirmé avoir été victime d'un nouveau vol de données bancaires. Le présumé coupable semblait, à l'époque, avoir agi seul. Les données ont apparemment été copiées sur un CD et transmises au fisc de l'Etat allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Les autorités financières de ce Land avaient déjà obtenu en octobre 2010 un CD de données de Julius Baer. Elles avaient payé environ 1,5 million d'euros pour ce disque contenant des informations sur 200 clients de la banque, dont des Allemands qui fraudaient le fisc de leur pays.

En avril 2011, l'établissement avait versé 50 millions d'euros aux autorités allemandes, mettant ainsi un terme aux investigations menées sur des fortunes allemandes non déclarées au fisc.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS