Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Un juge fédéral de Géorgie a fixé mardi la date d'une nouvelle audience pour que des éléments en faveur de l'innocence d'un condamné à mort puissent être examinés. C'est la première fois que le condamné, depuis 19 ans dans le couloir de la mort, obtient un examen de son dossier sur le fond.
L'audience, demandée par la Cour suprême des Etats-Unis l'été dernier, se déroulera à Savannah, en Géorgie. C'est là que se sont déroulés les faits qui ont conduit à la condamnation à mort de Troy Davis, un Noir de 40 ans, en 1991 pour le meurtre d'un policier blanc deux ans auparavant.
Aucune trace ADN ni empreinte digitale n'ont pu être relevées sur les lieux du crime et l'arme n'a jamais été retrouvée. Mais le condamné a été identifié par des témoins, dont la majorité sont depuis revenus sur leurs déclarations.
Troy Davis a toujours clamé son innocence et a déjà échappé - parfois in extremis - à trois dates d'exécution.
Le 17 août, la Cour suprême a enjoint le tribunal fédéral de Savannah d'"examiner les éléments qui n'avaient pas pu être présentés au procès et qui établiraient clairement l'innocence" de Troy Davis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS