Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ambassade d'Espagne à Kaboul n'était pas la cible de l'attaque lancée vendredi dans le centre de la capitale afghane, a annoncé le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. Son pays déplore tout de même la mort d'un policier.

"La rumeur avait couru qu'il pouvait y avoir eu une attaque contre notre ambassade. Cela n'a pas été le cas, il n'y a pas eu une attaque ni l'intention de la mener contre l'ambassade d'Espagne en Afghanistan", a déclaré M. Rajoy, en marge d'un déplacement électoral à Alicante, sur la côte méditerranéenne.

Un policier espagnol est toutefois décédé dans l'attaque menée par des talibans dans le centre de Kaboul, a annoncé dans la soirée le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. Dans un premier temps, il avait indiqué que ce policier avait été blessé.

Selon le chef du gouvernement espagnol, l'attaque était dirigée "contre des pensions juste à côté de l'ambassade". Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères avait mentionné plus tôt une attaque de son ambassade après l'explosion d'une voiture piégée dans le quartier des ambassades à Kaboul.

"L'ambassade a été attaquée", avait-il indiqué. "Le personnel est dans le bunker de l'ambassade, attendant d'être secouru par les forces afghanes", avait complété une source proche du dossier. Les forces de l'ordre afghanes avaient alors bouclé le périmètre et des ambulances avaient été vues se précipitant vers la scène.

L'ambassade d'Espagne est située dans le quartier aisé de Sherpur, dans le centre de Kaboul. Les talibans ont revendiqué cette attaque, mais déclaré, eux aussi, que la cible était en réalité une pension fréquentée par des étrangers.

Attaques en série

Cet attentat survient au lendemain de la démission du chef du renseignement afghan Rahmatullah Nabil. Ce dernier était opposé au rapprochement avec le Pakistan entamé par le président Ashraf Ghani pour relancer les pourparlers de paix avec les talibans.

L'attaque fait suite aussi à une offensive de 27 heures des insurgés cette semaine contre l'aéroport de Kandahar, plus importante installation militaire du sud du pays. L'attaque a fait au moins 50 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS