Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chiffre d'affaires des annonces dans la presse suisse a encore diminué en avril dernier. Par rapport à la même période de l'année précédente, il a reculé de 13,2%, à 124,1 millions de francs.

La presse financière et économique a accusé la plus forte régression, avec un repli de 23,2% à 3,5 millions de francs au regard d'avril 2011, selon les chiffres publiés vendredi par l'institut REMP (Recherche et études des médias publicitaires). La presse quotidienne et la presse grand public suivent, avec un recul de leur chiffre d'affaires de respectivement 17,4% à 62,6 millions et 14,2% à 30,8 millions.

Presse dominicale en hausse

Les hebdomadaires régionaux ont pour leur part fléchi de 11,3% à 3,3 millions de francs. Baisse également pour la presse professionnelle (-8,4% à 5,5 millions) et la presse spécialisée (-7,6% à 3,9 millions). Le seul segment qui affiche une hausse du chiffre d'affaires lié aux annonces est la presse dominicale, avec une progression de 13,1% à 14,4 millions.

Au niveau du contenu, tant les annonces immobilières que les annonces commerciales, ont enregistré des régressions de respectivement 23,2% à 3,7 millions de francs et 11,6% à 99,5 millions. Mais le plus fort recul vient des annonces d'emploi, qui chutent de 36,2% à 9,9 millions. Seuls les prospectus encartés ont progressé de 9,1% à 10,9 millions.

ATS