Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les entreprises de transports publics introduisent en septembre une nouvelle carte journalière à prix réduit. Disponible uniquement via téléphone portable ou sur internet, le billet remplacera la carte 9 heures et l'offre multipack.

Le nombre de cartes disponibles par jour sera contingenté et variera en fonction du jour de voyage. Le prix de départ sera de 29 francs avec un abonnement demi-tarif et de 52 francs sans. La carte pourra être achetée jusqu'à 30 jours à l'avance, a indiqué jeudi la communauté tarifaire Service direct suisse (ch-direct).

Le prix fluctuera en fonction du moment d'achat. Plus les voyageurs réservent leur billet tôt, plus ils bénéficient d'un prix avantageux. Interrogé par l'ats, Roger Baumann, porte-parole de ch-direct, n'a pas souhaité s'exprimer sur un éventuel prix maximal ni sur la taille des contingents.

Il a toutefois précisé que, pour les détenteurs d'un abonnement demi-tarif, le prix n'excédera pas 75 francs. Cela correspond au tarif normal d'une carte journalière en deuxième classe en demi-tarif.

Ces nouvelles cartes journalières ne peuvent être achetées que sur internet ou à l'aide d'un téléphone portable.

La carte 9 heures passe à la trappe

Parallèlement, deux autres types de billet disparaissent: la carte 9 heures et l'offre multipack qui permet d'acheter 6 cartes journalières pour le prix de 5. Leur retrait se fera lors du prochain changement d'horaires en décembre.

Les cartes journalières sans rabais ainsi que celles à prix réduit proposées par les communes feront, elles, toujours partie de l'assortiment.

Défenseurs des consommateurs mitigés

Cette nouveauté tient compte des requêtes des clients et des associations de défense des consommateurs, écrit ch-direct. Pourtant, la Fédération alémanique des consommateurs (SKS) estime jeudi dans un communiqué que cette offre n'est "pas vraiment attrayante" et présente "deux inconvénients majeurs".

Réserver son billet un mois à l'avance ne correspond pas aux habitudes des voyageurs. Ils décident souvent d'une excursion au dernier moment, en fonction de la météo, argumente l'association.

Deuxièmement, la nouvelle carte n'est disponible qu'en ligne, ce qui est un facteur d'exclusion, notamment pour les personnes âgées. Le porte-parole de ch-direct rétorque qu'il est faux de croire que les aînés n'ont pas de téléphone portable et qu'ils ne savent pas utiliser internet.

La SKS se réjouit par contre que les voyageurs puissent avoir accès à une carte journalière à prix réduit et aussi sans demi-tarif.

Les offres "low-cost" de lignes de bus longues distances auraient-elles poussé les acteurs de la branche à lancer ce nouveau ticket? Non, répond M. Baumann: il s'agit d'inciter les gens à utiliser les transports publics pendant leur temps libre et de développer une offre attrayante.

Selon ch-direct, d'autres nouveautés devraient suivre l'année prochaine: un abonnement-excursion qui pourra être utilisé comme abonnement général 20 ou 30 jours. Il sera réservé aux titulaires d'un abonnement demi-tarif.

Pas de hausse des tarifs

Les entreprises de transports publics ont aussi fait savoir jeudi que, au niveau national, les prix des transports n'augmenteront pas l'année prochaine. L'augmentation du prix du sillon n'a pourtant pas pu être totalement compensée par la hausse des tarifs de décembre 2016.

Ce sont des mesures de réduction des coûts et une augmentation de l'efficacité qui ont permis de renoncer momentanément à une hausse. La Fédération alémanique des consommateurs salue cette décision. Les CFF et les autres acteurs de la branche tiennent ainsi leurs promesses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS