Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La CCT de l'industrie textile s'applique à cinq entreprises occupant au total 1600 personnes (photo symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Les syndicats Unia et Syna ainsi que l'association patronale Swiss Textiles ont conclu une nouvelle convention collective de travail (CCT) pour l'industrie textile et l'habillement. Des améliorations sont prévues notamment au niveau des salaires minimaux.

Cette CCT entrera en vigueur au 1er juillet et déploiera ses effets jusqu'à fin juin 2021. Le champ d'application des dispositions essentielles a pu être étendu à une partie des cadres, au personnel administratif et aux apprentis, a indiqué mercredi Unia dans un communiqué.

En dépit d'une situation économique difficile, la CCT prévoit des avancées au niveau des rémunérations, précise le syndicat. Outre une augmentation des salaires minimaux pouvant atteindre 2,5%, de nouvelles catégories de salaires minimaux ont été définis, notamment pour les titulaires d'une haute école spécialisée ou pour les apprentis.

Le personnel représenté par sa commission du personnel (CoPe) aura davantage son mot à dire sur des points majeurs comme le salaire et la durée du travail. En outre, un régime de protection contre le licenciement a été mis en place pour les membres des CoPe.

La main-d'oeuvre âgée de plus de 55 ans bénéficie de plus de protection contre le licenciement. La nouvelle CCT prolonge également le congé maternité à 16 semaines et le congé paternité à 5 jours. Les mères ont droit à un congé d'adoption de dix jours.

Davantage de flexibilité

De son côté, Swiss Textiles explique dans un communiqué séparé que cette nouvelle CCT permettra davantage de flexibilité pour les entreprises. En cas de difficultés économiques ou d'introduction de projets particulièrement innovants, les entreprises pourront s'écarter des directives de la CCT pour une durée allant jusqu'à 12 mois.

"Davantage de flexibilité est nécessaire pour rester concurrentiel au niveau international", précise Swiss Textiles. En outre, la paix du travail assure la base d'une collaboration sans conflit.

La CCT de l'industrie textile s'applique à cinq entreprises occupant au total 1600 personnes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS