Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le personnel de Merck Serono, à Genève, poursuit son combat. Les employés étaient en grève mardi. Ils ont protesté devant l'entrée de l'entreprise contre le refus de la direction de leur accorder un plan social digne des moyens financiers dont dispose le groupe.

"Dans le plan social qui nous est proposé, il y a énormément de petites choses qui visent à réduire les indemnités", a expliqué mardi le représentant du personnel, Hubert Godinot. Les discussions sont actuellement dans l'impasse. La conciliation devant la CRCT (Chambre des relations collectives de travail) n'a rien donné.

A la rencontre de la population

Selon Unia, les grévistes étaient plusieurs centaines, mardi, à s'être rassemblés devant le siège de l'entreprise. Le syndicat a toutefois déploré l'attitude de la direction de Merck Serono face au mouvement social. Une plainte pour violation de domicile a été déposée et la police a été appelée à la rescousse.

Mercredi, à l'occasion de la Fête nationale, le personnel de Merck Serono ira à la rencontre de la population, a précisé le syndicat Unia. Les employés, soutenus dans leur lutte par le maire de la Ville de Genève Rémy Pagani, tiendront un stand sur la plaine de Plainpalais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS