Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Vucic voleur, tu as volé les élections!", ont scandaient mardi en fin de journée les milliers de manifestants qui ont défilé à Belgrade.

KEYSTONE/AP/DARKO VOJINOVIC

(sda-ats)

Plusieurs milliers de personnes ont protesté mardi pour la deuxième journée consécutive à Belgrade ontre l'élection à la présidence du Premier ministre Aleksandar Vucic. Des manifestations similaires ont été rganisées dans d'autres villes du pays.

"Vucic voleur, tu as volé les élections!", scandaient les milliers de manifestants qui ont défilé à Belgrade. "Tu n'es pas mon président", lisait-on sur des pancartes brandies par les manifestants parmi lesquels un jeune homme agitant un drapeau rouge avec le portrait de Che Guevara.

Des manifestations similaires se sont déroulées dans plusieurs villes serbes dont Novi Sad (nord) et Nis (sud). Il était difficile de savoir qui était à l'initiative des rassemblements, les participants affirmant qu'ils avaient été organisés grâce au réseau social Facebook.

M. Vucic, ancien ultranationaliste converti au centre droit, Premier ministre depuis 2014, a remporté dimanche la victoire dès le premier tour de l'élection présidentielle. Il a obtenu 55% des suffrages, loin devant les dix autres candidats.

Eviter toute provocation

Son principal rival, Sasa Jankovic (centre gauche), qui a obtenu 16% des voix, a apporté son soutien aux manifestants. Il leur a toutefois demandé d'éviter toute provocation.

"Chers jeunes (qui défilez) dans les rues de Belgrade, protestez librement contre des élections malhonnêtes. Mais faites-le d'une manière non violente et ne permettez pas les provocations. C'est votre droit", a écrit M. Jankovic sur son compte Twitter.

Campagne "déloyale"

L'opposition a jugé "déloyale" la campagne de M. Vucic, omniprésent dans les médias. Elle a dénoncé aussi des cas d'intimidation des électeurs et des menaces.

L'amuseur public Luka Maksimovic, alias "Beli", qui s'est retrouvé à la troisième place avec 9,3% des voix, a appelé sur sa page Facebook les manifestants au calme. Il a démenti toute implication dans l'organisation de ces rassemblements.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS