Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse toujours plombée par l'incertitude politique en Italie (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a encore terminé dans le rouge mercredi, poursuivant sur la tendance négative de la veille. Les incertitudes sur la situation politique en Italie continuent de peser, suscitant des craintes d'une nouvelle crise de la dette en Europe du Sud.

Le SMI a terminé en recul de 0,68% à 8578,68 points, signant un plus bas du jour. Le SLI a cédé 0,60% à 1422,37 points et le SPI 0,62% à 10'289,04 points. Sur les 30 valeurs vedettes, quatre seulement n'ont pas reculé.

Les bancaires UBS (-0,6%), Credit Suisse (-1,1%) et Julius Bär (-1,8%, lanterne rouge) font partie des gros perdants du jour. Schindler et Partners Group (chacun -1,2%) complètent le trio des plus gros perdants.

Adecco (-0,8%) a souffert d'un abaissement d'objectif de cours de Deutsche Bank. L'analyste estime que les perspectives sont certes moins négatives que pour les autres entreprises de placement, mais s'attend toutefois à un recul du bénéfice l'an prochain.

Novartis (-0,1%) a obtenu de l'Agence sanitaire américaine (FDA) une procédure d'examen accélérée à sa demande d'extension d'indication pour une combinaison du Promacta (eltrombopag), en traitement de premier recours contre l'anémie aplasique sévère.

Les deux autres poids lourds Nestlé (-1,1%) et Roche (-1,9%) ont pesé sur l'indice.

Swatch et Logitech parmi les gagnants

Aryzta (+1,8%), Logitech (+0,9%), Dufry (+0,3%) et Swatch (+0,1%) sont les gagnants du jour. Le spécialiste des boutiques hors-taxes a renforcé sa position sur le segment des croisières grâce à de nouveaux contrats. Swatch a profité des bonnes statistiques sur les exportations horlogères en avril de la veille, alors que Richemont a perdu 1,1%.

Le réseau social privé Asmallworld (-7,2% à 11,65 francs) a perdu du terrain au lendemain de l'annonce d'un placement d'actions auprès d'investisseurs institutionnels à hauteur de 813'715 nouveaux titres pour un prix de 11,50 par action.

Le fabricant zurichois de machines Klingelnberg a annoncé son intention d'entrer en Bourse dans les prochains mois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS