Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers de poissons morts ont de nouveau fait leur apparition autour de la baie de Rio, au Brésil. Le phénomène, toujours inexpliqué, suscite l'inquiétude chez les pêcheurs et les habitants.

Selon la compagnie de nettoyage municipale, 12,3 tonnes de ces petits poissons argentés ont été retirées mercredi et jeudi des plages de l'Ilha do Governador et de Ramos, situées près de l'aéroport international.

"J'ai survolé la baie hier et j'ai vu aussi des milliers de poissons morts sur le littoral de Duque de Caxias, Magé et l'île de Paqueta", a déclaré jeudi un biologiste. "C'est la même espèce de poisson (alose) qu'en octobre et aux mêmes endroits", a-t-il ajouté.

"On ne sait toujours pas si le phénomène est de nature environnementale ou si c'est parce que les pêcheurs les rejettent de leurs filets, car ils ne valent rien. Mais ce sont des quantités plus grandes que jamais", a poursuivi le biologiste.

"Le mystère reste entier"

"Cela arrive chaque année et toujours en été. C'est comme s'il y avait un choc thermique dans l'eau qui provoque cette mort massive. Vous voyez que les poissons sont assez petits. L'eau de la baie est un peu sale, mais elle est en cours de traitement", affirme la chargée de l'équipe de nettoyage sur la plage d'Ilha do Governador.

"Le mystère reste entier depuis octobre. On a fait 252 tests dans 33 endroits de la baie qui n'ont révélé aucune substance chimique toxique, ni aucune variation anormale dans le pH (potentiel hydrogène), ni dans la salinité ou la quantité d'oxygène de l'eau", a affirmé jeudi le service de presse du secrétariat à l'environnement de l'Etat de Rio.

Pour l'instant des examens anatomiques des poissons "n'ont révélé aucun saignement dans le corps et les viscères (...) et les aloses analysées étaient apparemment intactes. Comme l'eau, l'analyse des poissons n'a pas permis de conclure sur la cause de cette mortalité" peu commune, selon le secrétariat à l'environnement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS