Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wellington - Vingt-neuf mineurs étaient portés disparus vendredi, après l'explosion survenue dans une mine de charbon située dans une région isolée de Nouvelle-Zélande. Les opérations de secours étaient retardées par la crainte d'une nouvelle explosion.
Deux mineurs ont survécu et ont été hospitalisés pour des blessures légères, tandis que 29 autres sont toujours portés disparus, a indiqué le directeur général de la société minière Peter Whittall. Les premières informations faisaient état de 27 à 36 personnes sous terre.
Selon M. Whittall, la confusion initiale concernant le nombre de disparus provient du fait que des mineurs ont quitté les lieux sans prendre leurs insignes d'identification.
"Nous n'avons eu aucune communication avec qui que ce soit d'autre au fond de la mine jusqu'à présent", a-t-il précisé sur la chaîne de télévision TV3. Les hommes doivent se trouver à environ 120 mètres sous la surface, selon lui.
Selon les deux survivants, trois autres mineurs tentaient de remonter à la surface mais personne n'avait émergé alors que la nuit tombait.
L'explosion s'est produite en fin d'après-midi dans la mine de Pike River, sur la côte ouest de l'île du sud de Nouvelle-Zélande, au coeur de la région minière.
Impossible de descendre
Une équipe spécialisée dans les opérations de secours souterraines était sur place mais elle ne pouvait pas aller sous terre pour le moment car l'explosion a coupé l'électricité alimentant la ventilation de la mine, a indiqué la police.
La descente de l'équipe de secours pourrait provoquer une autre explosion en enflammant des poches de gaz. "Il y a eu une explosion. On ne sait pas ce qui l'a provoquée. Ils ne peuvent pas foncer là-dedans et mettre des vies en danger", a expliqué Mme Dunn sur Radio New Zealand.
Le système de ventilation, qui pourrait avoir été coupé à cause de la panne de courant, fournit habituellement de l'air aux mineurs sous terre. Les familles des disparus se rassemblaient sur le site.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS