Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un puissant tremblement de terre, d'une magnitude de 7,6, s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans l'océan Pacifique, dans la région des îles Kermadec, en Nouvelle-Zélande, a annoncé l'institut américain de géophysique USGS. Aucun dégât n'a été annoncé.

L'USGS a indiqué que l'épicentre du séisme avait été localisé à 180 kilomètres à l'est de l'île Raoul, à une profondeur d'environ 38 kilomètres. Les îles Kermadec se trouvent à environ 1200 kilomètres au nord-est de la Nouvelle-Zélande, sur l'île du Nord, l'une des deux principales îles qui constituent la Nouvelle-Zélande.

Les premières informations ne faisaient pas état de dégâts ou de victimes. Le Centre d'alerte au tsunami du Pacifique, installé à Hawaï (Etats-Unis), a déclaré qu'il n'y avait pas lieu, à la suite de ce séisme, de lancer une alerte aux zones côtières.

Séismes fréquents

La Nouvelle-Zélande se trouve sur la "Ceinture de feu du Pacifique", une zone où l'activité sismique est particulièrement intense, et elle subit fréquemment des tremblements de terre.

La deuxième ville du pays, Christchurch, a été dévastée en février par un séisme de magnitude 6,3 qui a fait 181 morts. De nombreux bâtiments de Christchurch avaient été fragilisés par un précédent séisme survenu en septembre 2010.

ATS