Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les rafales jusqu'à près de 180 km/h en montagne soufflent la neige, augmentant le danger d'avalanches (archives).

KEYSTONE/AP/JULIO CORTEZ

(sda-ats)

La Suisse est balayée depuis lundi soir par la tempête Evi. Des rafales jusqu'à 180 km/h en montagne et au-delà des 100 km/h sur le Plateau ont été enregistrées. Les dégâts sont moindres pour l'heure, se limitant à la coupure de voies de communication.

Les coûts des dégâts de Burglind/Eleanor qui a ravagé la Suisse en début d'année ne sont pas encore totalement estimés - plus de 100 millions de francs pour l'heure - que déjà de nouvelles tempêtes pointent. Evi, depuis lundi soir, puis Friederike dès jeudi, apportent des vents violents et de fortes précipitations qui, en montagne, sont synonymes de danger d'avalanches.

C'est au Titlis (OW) que les instituts de météorologie ont mesuré les rafales les plus puissantes, à 180 km/h mardi après-midi. Dans les Alpes occidentales, jusqu'à 157 km/h ont été relevés aux Diablerets par SRF Meteo. Dès lundi soir, Eole a soufflé à plus de 130 km/h sur les cimes du Jura, notamment au Chasseral (BE) et à la Dôle (VD).

Evi décoiffe en plaine aussi

En plaine, SRF Meteo fait état de rafales jusqu'à 116 km/h à Egolzwil (LU), ou 104 km/h à Schaffhouse mardi après-midi. En Suisse romande, c'est dans l'Arc jurassien que les valeurs les plus élevées ont été constatées, avec 110 km/h à Cressier, au bord du lac de Neuchâtel, 96 km/h dans le Val Terbi et 94 km/h dans la capitale, Delémont.

Les conséquences de ce vent tempétueux sont pour l'heure bien moindres que celles occasionnées par Burglind. Par exemple la police bernoise n'a enregistré qu'une cinquantaine d'annonces de dommages de lundi matin à mardi après-midi, contre plus de 250 durant la seule journée du 3 janvier.

Transports ralentis

Ce sont surtout les voies de communication qui en ont subi les conséquences. Ainsi l'autoroute A2 et la route cantonales ont dû être fermées dans la région de Wassen (UR), où une camionnette de livraison a été complètement détruite.

S'agissant du chemin de fer, des lignes ont été momentanément coupées, notamment entre Andermatt (UR) et Disentis (GR) et dans le canton de St-Gall à cause du vent, entre Tramelan et Tavannes (BE) à cause de la chute d'un arbre, ou entre Les Avants et Montbovon (VD) ainsi qu'entre Bienne et Neuchâtel.

Il est encore trop tôt pour tirer un bilan de cette tempête, d'autant plus qu'elle sera aussitôt suivie d'une autre dès jeudi. Si, en plaine, on devrait connaître une accalmie entre les deux, Friederike n'atteignant le Plateau que vendredi, le mauvais temps ne devrait pas cesser en montagne.

Danger d'avalanches

En altitude, Evi a déjà apporté son lot de neige. MeteoSuisse mesurait jusqu'à 30 cm mardi après-midi au-dessus de 1500 m dans le Bas-Valais, et jusqu'à 20 cm ailleurs dans les Alpes.

D'ici à mercredi soir au-dessus de 1500 m, MétéoSuisse s'attend à une couche de neige fraîche entre 30 et 50 cm - voire un mètre d'ici à vendredi dans le Bas-Valais - au Nord des Alpes jusqu'aux Grisons. Plus au sud, dans le Haut-Valais ou en Engadine, la neige fraîche ne devrait pas excéder 30 cm, voire 40 localement dans le Haut-Valais.

La limite des chutes de neige devrait s'abaisser en plaine mercredi en cours de journée. Avec de telles conditions en altitude, les accumulations de neige soufflée devraient continuer de grossir.

4 sur 5 mercredi

Au-dessus de 2200 m, le risque d'avalanches va crescendo. L'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches le fixe à 3 sur 5, soit marqué sur l'essentiel des Alpes. Il devrait même passer à 4 mercredi en Valais dans les régions d'Emosson, Génépi et du Grand St-Bernard, dans le Lötschental, ainsi que sur les pentes de Montana et d'Ovronnaz.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS