Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Le Masters 1000 de Monte-Carlo tient sa finale de rêve. Ce dimanche, le no 1 mondial Novak Djokovic tentera d'empêcher Rafael Nadal de remporter un huitième titre de rang dans la Principauté.
Comme la veille face à Stanislas Wawrinka, Rafael Nadal s'est montré intraitable devant Gilles Simon (no 9). Malgré toute sa bravoure, le Niçois n'a pas eu l'ombre d'une chance devant le joueur de Manacor. Victorieux 6-3 6-4, Nadal est désormais invaincu en 41 rencontres à Monte-Carlo.
Novak Djokovic a eu la partie beaucoup plus difficile devant Tomas Berdych (no 6). Il s'est imposé 4-6 6-3 6-2 après 2h42' de match. Sous un vent tourbillonnant, le Serbe, qui a appris jeudi le décès de son grand-père auquel il était très lié mais a décidé de poursuivre le tournoi, a perdu le fil de son tennis alors qu'il menait 4-2 dans la premièrme manche. Mais, grâce à son mental de champion, il a fait abstraction des conditions de jeu et a pris l'ascendant sur un adversaire frustré à son tour.
"Compte tenu des circonstances, c'est un super résultat, d'autant que j'ai battu de bons joueurs. Avec ce vent tourbillonnant, les conditions étaient extrêmement difficiles, parmi les plus difficiles de ma carrière. Honnêtement, je pense que ça l'a plus gêné car il a lancé de balle plus haut que le mien et ça explique son nombre de double-fautes élevé (ndlr: 8)", explique Djokovic. Avant même de connaître le nom de son adversaire, le Serbe s'est projeté sur un éventuel choc face à Rafael Nadal. "C'est le joueur à battre ici, avoue-t-il. Il est le meilleur joueur de l'histoire sur cette surface. Ce serait le challenge ultime. Je ne pourrais pas avoir des sautes de concentration, je suis conscient de cela".

ATS