Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant pharmaceutique Novartis a connu un deuxième trimestre faste, mais a revu ses ambitions à la baisse pour sa division génériques Sandoz. (archives)

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

La multinationale pharmaceutique Novartis a engrangé sur le deuxième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 13,16 milliards de dollars, correspondant à une croissance de 7,5% sur un an.

La rentabilité opérationnelle a suivi une évolution plus que proportionnelle, s'étoffant de 8,9% à 2,48 millions de dollars.

Le bénéfice net a profité d'un produit net de 5,7 milliards tiré de la vente des parts du mastodonte rhénan dans sa coentreprise avec GlaxoSmithKline (GSK) dans le domaine des médicaments sans ordonnance pour s'établir à 7,77 milliards de dollars. Le groupe rappelle néanmoins dans son compte-rendu mercredi avoir prévu un programme de rachat d'actions portant sur jusqu'à 5 milliards d'ici la fin de l'année prochaine.

La direction remanie ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice, abandonnant toute ambition de croissance pour la division génériques et biosimilaires Sandoz et affichant un regain d'optimisme pour l'unité ophtalmologique Alcon, dont l'autonomisation en Bourse à Zurich et à New York est programmée pour l'année prochaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS