Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les manifestants anti-forages réunis à Villeneuve (VD) en septembre dernier n'avaient pas pu gagner Noville, la Municipalité ayant décidé d'interdire ce rassemblement (archives) .

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

La décision de la Municipalité de Noville (VD) d'interdire une manifestation anti-forages en septembre 2016 n'était pas légitime. Une mesure moins restrictive aurait été possible, selon l'arrêt rendu par la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal.

Le refus opposé par la Municipalité de Noville n'est pas conforme au principe de proportionnalité. Une autorisation assortie de conditions aurait satisfait ce principe, relève la Cour dans son arrêt du 30 mai, cité dans un communiqué publié mardi par le Collectif Halte aux forages.

"On est satisfait de cet arrêt, car l'interdiction était tout à fait abusive", a déclaré à l'ats Daniel Süri, porte-parole du Collectif. "On espère que les autorités de Villeneuve et de Noville ont compris la leçon de droit qui leur a été donnée. Une nouvelle demande de manifestation va être déposée pour le mois de septembre, a-t-il annoncé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS