Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des bénévoles ramassent samedi des déchets, principalement du plastique et du sagex, lors de l'action de nettoyage de la Réserve du Fort sur les berges du Léman

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Plus d'une centaine de bénévoles ont nettoyé samedi la réserve du Fort à Noville (VD), au bord du Léman. La quantité de déchets a atteint des sommets cette année, a indiqué Kate Amiguet.

"Le bilan est catastrophique", se désole la responsable de la Fondation Mart qui organise depuis des années ce nettoyage de printemps près de l'embouchure du Rhône. Il y a des résidus de plastique sur des mètres de profondeur, déclare-t-elle à l'ats.

"Parfois, il y a davantage de détritus que de terre", poursuit Kate Amiguet. Environ 110 bénévoles ont commencé ce matin à 8h30 et à 17h00 le travail était toujours en cours. Il y a déjà une dizaine de filets d'hélicoptères pleins et "on n'arrivera pas à finir" le nettoyage, regrette-t-elle.

Le manque de respect de la nature est flagrant. On trouve de tout: des objets ménagers, des roues de vélo, de la mousse isolante, des panneaux de sagex.

Quand ce plastique se décompose, ce sont des masses de micro-déchets. Le Rhône, les vents, les courants sur le lac Léman font converger les détritus. Et cette année, "c'est particulièrement dégueulasse", déplore la responsable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS