Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le groupe nucléaire public Areva a réalisé un bénéfice net de 843 millions d'euros au 1er semestre, multiplié par cinq en un an. Ceci grâce à une importante plus-value sur la cession de l'activité Transmission et Distribution aux groupes Alstom et Schneider.
La plus-value réalisée est estimée à 1,27 milliard d'euros. Le résultat opérationnel, qui exclut cette plus-value, est nettement dans le rouge, à -485 millions d'euros. Le premier producteur mondial d'uranium indique avoir constaté une dépréciation de 300 millions d'euros sur certains de ses actifs miniers.
Cet "ajustement comptable", qui s'explique par les perspectives d'évolution des prix de l'uranium, est "réversible et sans effet de trésorerie", assure Areva.
A cela s'ajoute une provision de 367 millions d'euros passée fin juin pour couvrir les surcoûts dus aux nouveaux retards du chantier de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande. C'était la 8e provision consécutive passée par Areva sur ce chantier.
Ce réacteur de 3e génération aura coûté au total 5,6 milliards d'euros, alors que le prix d'origine était de 3 milliards.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS