Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne/Zurich - Les opposants à une nouvelle centrale nucléaire ont porté plainte contre Soleure et Argovie auprès de l'Office fédéral du développement territorial (ARE). La procédure fédérale n'a pas été respectée dans ces deux cantons, estiment "Non au nucléaire" et Greenpeace.
La procédure suivie par Soleure et Argovie est "contraire au droit fédéral", selon les deux organisations. L'alliance "Non au nucléaire" et Greenpeace demandent donc à l'ARE de stopper la procédure, "si nécessaire en passant par le Conseil fédéral".
La procédure de consultation sur une modification de la loi sur l'aménagement du territoire en vue de la construction d'une nouvelle centrale nucléaire s'est déroulée en juin et en juillet à Soleure et en Argovie. "Non au nucléaire" et Greenpeace y ont participé.
Selon la loi sur l'énergie nucléaire, il faut d'abord obtenir au niveau fédéral une autorisation générale de construire une nouvelle centrale avant une décision cantonale sur l'emplacement des sites. Toutefois, soulignent les plaignants, cette autorisation ne sera disponible qu'en 2013.
"Vouloir modifier un plan directeur dans le seul but de contourner les débats indispensables sur les nouvelles centrales nucléaires" n'est pas "fair-play" envers la population. Les cantons doivent respecter la loi, soulignent les deux organisations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS