Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - L'Iran a accepté de reprendre les négociations sur son programme nucléaire controversé avec les grandes puissances. Elles se tiendront les 6 et 7 décembre à Genève, après plus d'un an d'interruption, a annoncé ce mardi l'Union européenne.
"Nous avons à présent reçu une réponse de la part des autorités iraniennes dans laquelle elles indiquent que Dr (Saïd) Jalili (le négociateur iranien sur le dossier) a accepté la proposition de Catherine Ashton de se réunir à Genève", a indiqué un porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton, intermédiaire des grandes puissances sur la question.
"Les discussions entre Catherine Ashton, représentant le groupe des 3+3, et le Dr Jalili vont à présent se tenir lundi et mardi de la semaine prochaine à Genève", a-t-il ajouté. Le groupe dit des "3+3" ou "5+1" regroupe les six grandes puissances impliquées dans les négociations sur le programme nucléaire iranien: les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni) ainsi que l'Allemagne.
Genève plutôt que Vienne ou Ankara
La rencontre de la semaine prochaine sera la première à ce niveau depuis celle d'octobre 2009, qui avait également eu lieu à Genève. Mme Ashton avait à l'origine proposé Vienne, siège de l'Agence internationale de l'énergie atomique, comme lieu des discussions. Les Iraniens avaient en réponse suggéré début novembre d'organiser la reprise du dialogue en Turquie.
Mais les puissances occidentales ont refusé. Ankara est considéré par Téhéran comme un allié dans ce dossier, susceptible de contrebalancer le poids des grandes puissances qui soupçonnent l'Iran de chercher avec son programme nucléaire à se doter de l'arme atomique. Téhéran nie cette accusation, assurant n'avoir que des visées civiles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS