Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le dialogue a repris lundi à Genève sur le dossier nucléaire iranien après 14 mois d'interruption. Les négociations se sont déroulées derrière des portes closes, dans un climat tendu. L'Iran a dénoncé les attentats visant deux scientifiques iraniens.
Les entretiens, les premiers organisés sous ce format depuis une précédente rencontre, également à Genève, le 1er octobre 2009, se sont déroulés à huis clos toute la journée.
La cheffe de la diplomatie européenne Catherine Ashton a accueilli peu avant 10h000 le chef de la délégation iranienne Saïd Jalili - sans poignée de mains, car l'usage veut en Iran que l'on ne serre pas la main d'une femme, a expliqué un diplomate.
Attentats dénoncésLa rencontre a regroupé également des diplomates des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, ainsi que l'Allemagne.
De source iranienne, Saïd Jalili a dénoncé de manière énergique en séance plénière ces attentats. Téhéran accuse les Occidentaux et Israël d'en être les responsables.
Offre des Occidentaux
En dépit des sanctions internationales décidées en juin, l'Iran a augmenté sa production totale d'uranium faiblement enrichi et a poursuivi dans la voie de l'enrichissement de l'uranium.
Les Occidentaux soupçonnent l'Iran de vouloir acquérir l'arme nucléaire sous couvert d'un programme nucléaire civil, et ont proposé dès l'an dernier à la République islamique d'enrichir eux-mêmes son combustible à un niveau compatible avec son utilisation dans un réacteur civil.
Manifestation d'opposants
Une centaine d'opposants iraniens ont manifesté contre la reprise du dialogue avec l'Iran. Rassemblés sur la place des Nations, ils ont réclamé l'application de sanctions contre le régime de Téhéran.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS