Navigation

Nyon: Stefan Küng a réussi le doublé

Ce contenu a été publié le 13 juillet 2014 - 21:23
(Keystone-ATS)

Stefan Küng a pleinement justifié son rôle de favori lors des Championnats d'Europe M23 à Nyon. Deux jours après son titre dans le contre-la-montre, il a remporté la course en ligne.

Küng s'est imposé d'une manière impériale au sprint sur les bords du Léman en devançant l'Italien Iuri Filosi et le Français Anthony Turgis. Sa marge était si grande que le Thurgovien a pu lever les bras bien avant de franchir la ligne. Le coureur de Wilen bei Wil a fêté son plus grand succès sur la route.

Echappé dans le dernier des douze tours au programme en compagnie de Turgis, un des favoris de la course (il a gagné Liège-Bastogne-Liège M23), et de Filosi, Stephan Küng a profité de sa formidable puissance pour permettre au trio de résister à un peloton lancé à ses trousses (8'' d'écart à 1,5 km !) et pour se dégager dans les derniers 400 mètres.

Jusque-là, le coureur de l'équipe professionnelle américano-suisse BMC s'était fait connaître par ses exploits sur la piste. Il a ainsi remporté la médaille d'argent en poursuite et la médaille de bronze en Madison (avec Théry Schir) lors des derniers Championnats du monde élite sur piste à Cali au début de l'année. Le Thurgovien va d'ailleurs reprendre contact avec la piste après son double triomphe nyonnais puisqu'il va disputer dans les prochains jours les Championnats d'Europe sur piste M23 au Portugal.

Avant le départ de la course en ligne des M23, il apparaissait clair que la Suisse disposait d'une des plus fortes équipes depuis longtemps. La preuve à part Küng, Swiss Cycling a encore classé Tom Bohli (9e) et Fabian Lienhard (14e) dans le top-15.

La Suisse attendait un titre européen en M23 depuis douze ans et le sacre d'un autre Thurgovien Michael Albasini, triple vainqueur d'étape lors du dernier Tour de Romandie.

Dans la course des filles juniors M19, Nicole Koller a décroché l'argent. La St-Galloise de 17 ans de Schmerikon a dû s'avouer battu dans un sprint à trois face à l'Italienne Sofia Bertizzolo. La relève helvétique a donc particulièrement brillé à Nyon avec le gain de quatre médailles.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.