Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police municipale a arrêté jeudi en flagrant délit trois cambrioleurs lyonnais qui tentaient de fracturer un coffre-fort à la gare de Nyon (VD). Un coup de feu a été tiré accidentellement mais sans toucher personne. Un policier a reçu un coup à la tête.

Une employée CFF a entendu des bruits suspects et alerté la police vers 03h00. Rapidement sur place, un agent d'une patrouille nyonnaise a tenté d'interpeller un des cambrioleurs alors qu'il quittait les lieux. Le voleur était cagoulé et tenait une meuleuse à disque, utile pour couper le métal.

Durant l'altercation, un deuxième cambrioleur a tenté de libérer son complice. Le policier a sorti son arme afin de tenir en respect le suspect en faisant les sommations d'usage, sans tirer. Dans la bagarre, un malfrat lui a donné un coup à la tête avec un pied de biche et l'autre a tenté de se saisir de son arme.

Région lyonnaise

Un coup de feu est parti accidentellement sans atteindre personne et sans provoquer de dégâts, a annoncé lundi la police vaudoise. Dans l'intervalle, le second agent a maîtrisé le troisième comparse et s'est porté à la rescousse de son collègue. La patrouille a alors pu procéder à l'interpellation des trois cambrioleurs, des Français de 17, 27 et 28 ans domiciliés dans la région lyonnaise.

Le policier blessé à la tête s'est rendu à l'hôpital de Nyon pour y recevoir des soins. "Il a subi une intervention ambulatoire, avec plusieurs points de suture", a expliqué Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise.

Le véhicule des cambrioleurs était signalé volé en France. Il a été séquestré. Les trois voleurs, qui n'étaient pas armés, ont été placés en détention préventive. Les inspecteurs poursuivent leurs investigations pour déterminer l'entier de l'activité délictueuse du trio.

ATS