Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président américain Barack Obama a appelé mardi, depuis la tribune de l'Union africaine (UA), l'Afrique à vaincre le "cancer de la corruption", principal obstacle à son développement. Il a en outre dénoncé les dirigeants africains qui s'accrochent au pouvoir.

"Rien ne libérera plus le potentiel économique de l'Afrique que l'éradication du cancer de la corruption", a estimé M. Obama. "La corruption existe partout dans le monde", mais "en Afrique la corruption aspire des milliards de dollars des économies, de l'argent qui pourrait être utilisé pour créer des emplois, construire des hôpitaux et des écoles", a-t-il ajouté.

Quant aux dirigeants africains qui s'accrochent au pouvoir, ils mettent en péril les progrès démocratiques sur le continent, a estimé le président américain. "Personne ne devrait être président à vie", a-t-il ajouté.

ATS