Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ann Arbor, Michigan - Le président Barack Obama, dont les réformes sont critiquées par ses adversaires comme donnant trop de prérogatives au gouvernement, a défendu samedi le rôle des autorités fédérales américaines. Il a abordé ce thème dans un discours prononcé à l'Université de Michigan.
Le chef de la Maison blanche s'exprimait lors de la cérémonie de remise des diplômes. Pour inciter les étudiants à s'engager dans le débat civique, il a développé longuement ce thème qui s'annonce comme l'un des grands sujets de campagne lors des élections législatives de mi-mandat, le 2 novembre.
"Nous savons que trop de gouvernement peut étouffer la compétition, nous priver de choix et nous alourdir du fardeau de la dette", a déclaré Barack Obama. "Mais nous avons aussi clairement senti les dangers d'un gouvernement trop limité, comme lorsque le manque de responsabilisation de Wall Street conduit quasiment à l'effondrement de toute notre économie."
Obama, qui se rendra dimanche matin sur la côte du golfe du Mexique pour encourager les efforts de lutte contre la marée noire, s'est appuyé sur l'exemple de cette catastrophe pour montrer l'importance du rôle du gouvernement.
Le président américain a cité les exemples de ses prédécesseurs républicains Abraham Lincoln, Theodore Roosevelt ou Dwight Eisenhower, initiateurs de grands programmes publics comme la première ligne ferroviaire transcontinentale, les parcs nationaux ou l'Interstate Highway System.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS