Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les capacités d'espionnage informatique de l'Iran sont "bonnes", celles de la Chine et de la Russie "très bonnes", mais dans ce domaine, la Corée du Nord n'est "pas si douée", selon Barack Obama. Dans un entretien au site "re/code", le président américain a relevé la faiblesse technologique de Pyongyang.

M. Obama voulait souligner, dans cette interview publiée hier, la dangerosité des pirates amateurs. "Juste pour vous donner la mesure de la situation: regardez ce que la Corée du Nord a été capable de faire comme dégâts, et pourtant, elle n'est pas très bonne en ce domaine", a-t-il dit, se référant au piratage des studios Sony.

"Et les pirates qui ne travaillent pas pour un pays peuvent également faire beaucoup de mal. Nous devons par conséquent constamment améliorer notre riposte", a ajouté le président américain.

Dialogue constant

Le FBI affirme que la récente attaque informatique contre les studios hollywoodiens Sony, la plus vaste jamais menée contre une société privée aux Etats-Unis, était le fait des Nord-Coréens. Pyongyang a nié toute implication.

Dans cet entretien, Barack Obama a estimé que la Chine et la Russie se distinguaient particulièrement dans ce domaine, ainsi que l'Iran. "Nous dialoguons constamment avec ces pays, autant que sur la question des armes nucléaires", a-t-il précisé. "Nous leur faisons savoir que ce n'est dans l'intérêt de personne de mener des attaques qui peuvent provoquer des réactions bien plus graves."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS