Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le président américain Barack Obama et le roi Abdallah d'Arabie saoudite ont apporté leur soutien mardi à la création d'un Etat palestinien à côté d'Israël. Ils ont aussi évoqué un certain nombre de sujets stratégiques dont l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan.
"Nous avons discuté du processus de paix au Proche-Orient et l'importance de progresser de façon significative et audacieuse pour assurer aux Palestiniens une patrie qui puisse vivre côte-à-côte avec un Etat israélien prospère et en sécurité", a dit M. Obama après un déjeuner et une réunion avec le souverain dans le Bureau ovale.
Le roi Abdallah a de son côté déclaré à son hôte qu'il soutient l'initiative de paix au Proche-Orient, a indiqué la Maison blanche après l'entrevue. Selon le communiqué de la présidence américaine, les deux hommes ont exprimé le souhait que "les négociations de proximité entre Israéliens et Palestiniens puissent mener à la reprise des négociations directes avec pour objectif deux Etats vivant côte à côte dans la paix et la sécurité".
Selon les observateurs, Ryad souhaite que M. Obama adopte une attitude plus ferme à l'égard du gouvernement israélien sur la question des négociations de paix et sur le gel des colonies juives dans les territoires occupés. Le chef de la Maison blanche doit recevoir le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu le 6 juillet.
Les deux dirigeants ont par ailleurs exprimé leur "soutien appuyé" aux efforts internationaux pour infléchir le programme nucléaire iranien que l'Occident considère comme suspect. Ils ont également parlé de leur "intérêt commun à travailler de concert pour combattre l'extrémismme violent".
Il s'agit de la troisième rencontre entre les deux chefs d'Etat depuis le prise de fonctions de Barack Obama, au début 2009. La première, le 3 juin 2009 à Ryad, puis le discours adressé le lendemain depuis Le Caire par M. Obama au monde arabo-musulman, ont largement comblé le fossé qui existait entre les deux alliés du temps de George W. Bush.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS