Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Prague - Les présidents américain Barack Obama et russe Dmitri Medvedev vont officialiser ce jeudi leur engagement à réduire considérablement l'arsenal nucléaire de leurs pays. Ils signeront à Prague un accord de désarmement qui prendra le relais du traité START de 1991.
Ce traité est "un pas très important" qui aura un impact sur tout le globe, a déjà estimé mercredi à Prague le président russe Dmitri Medvedev.
Ce "nouveau START" négocié pendant de longs mois entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide doit être paraphé lors d'une cérémonie solennelle vers midi au château de Prague, siège de la présidence tchèque dont le quartier sera verrouillé par des milliers de membres des forces de sécurité.
Washington et Moscou, dont les relations se sont notablement améliorées depuis l'arrivée de M. Obama au pouvoir début 2009, vont s'engager à réduire le nombre de leurs ogives nucléaires à 1550 chacun. Cela représente une baisse de 74% par rapport à la limite de START, accord qui avait expiré fin 2009.
Avant la signature, MM. Medvedev et Obama s'entretiendront en tête-à-tête en fin de matinée. Il devrait en particulier être question du dossier nucléaire iranien, dans lequel le président américain veut pouvoir compter sur l'appui de Moscou pour obtenir des sanctions contre la République islamique à l'ONU.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS