Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barack Obama a demandé aux pays musulmans d'assurer la sécurité des Américains menacés par une vague de violence liée à la diffusion d'un film anti-islam réalisé aux Etats-Unis. Le président américain a ordonné le renforcement de la sécurité dans les représentations américaines.

"Nous attendons que vous collaboriez avec nous pour maintenir nos ressortissants en sécurité", a déclaré mardi le président américain dans une interview accordée à CBS. "Nous attendons cette pleine coopération, parce que c'est uniquement comme cela que le monde fonctionne." Selon lui, la vidéo, bien que choquante ne justifie en rien la violence.

Une vague de manifestations d'islamistes devant les ambassades américaines a débuté il y a une semaine après la diffusion sur Internet d'un obscur film anti-musulman insultant Mahomet. L'attaque du consulat de Benghazi, mardi dernier, a provoqué la mort de l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye et de trois autres Américains.

Mesures fortes

Les Etats-Unis prennent "des mesures fortes" pour protéger leurs ambassades dans le monde, a également annoncé la secrétaire d'Etat Hillary Clinton. Celle-ci, qui s'exprimait lors d'un point de presse aux côtés de son homologue mexicaine Patricia Espinosa, a aussi démenti que Washington ait eu vent de l'attaque qui se tramait contre son consulat en Libye le 11 septembre.

"Nous ne serons pas tranquilles, tant que les personnes qui ont orchestré cette attaque ne seront pas retrouvées et punies", a martelé Mme Clinton, précisant que Tripoli et Washington coopéraient.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS