Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le président américain Barack Obama a lancé mardi le premier plan national de lutte contre le sida. Il vise notamment à diminuer de 25% d'ici cinq ans le nombre annuel de nouvelles infections.
Outre la prévention des infections, ce programme est destiné à améliorer les soins pour les personnes atteintes du sida. Il s'agit aussi de faire en sorte que 90% des personnes infectées aient connaissance de leur maladie dans un pays où plus d'un million de personnes sont touchées.
"Nous sommes ici parce que nous croyons que même si le niveau de transmission du sida dans ce pays n'est pas aussi élevé qu'il l'était auparavant, chaque nouveau cas est un cas de trop", a déclaré M. Obama en dévoilant sa stratégie à la Maison Blanche devant des organisations anti-sida.
"Nous sommes ici, a-t-il ajouté, parce que nous croyons en une Amérique où ceux qui vivent avec le sida ne sont pas vus avec suspicion, mais traités avec respect, et reçoivent les traitements et la couverture santé dont ils ont besoin".
Ce plan ne prévoit pas d'augmenter les fonds dédiés à la lutte contre la maladie aux Etats-Unis mais de mieux les utiliser. Ces fonds s'élèvent à 19 milliards de dollars chaque année.
Depuis son apparition il y a trente ans, l'épidémie de sida a causé la mort de près de 600 000 personnes aux Etats-Unis. Mais l'arrivée de nouvelles thérapies permettant d'allonger la durée de vie des personnes infectées a conduit à un moindre intérêt porté à la maladie. Pourtant, environ 56.000 Américains sont encore infectés chaque année et quelque 1,1 million vivent avec le virus du sida.
Plus d'une personne sur cinq (21%) porteuse du virus ignore qu'elle est infectée, selon les Centres de contrôle des maladies (CDC), et plus de 18.000 malades du sida meurent chaque année aux Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS