Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Barack Obama a déclaré lundi qu'un conflit entre Israël et l'Iran ne serait en rien la solution idéale pour résoudre la crise liée au programme nucléaire de Téhéran. Il en va de même pour des opérations militaires américaines contre la république islamique.
Les Etats-Unis n'excluent cependant aucune possibilité, a-t-il cependant ajouté sur la chaîne CNBC. La Maison blanche a fait savoir lundi que Barack Obama profiterait de sa venue à New York à l'assemblée générale des Nations unies, cette semaine, pour répéter à l'Iran que la "porte est ouverte" à un arrangement international.
Pour que l'Iran puisse en profiter, Téhéran devra démontrer que les intentions de son programme nucléaire sont pacifiques, et uniquement pacifiques, a déclaré à la presse le conseiller national adjoint à la sécurité de la Maison blanche, Ben Rhodes.
Le Conseil de sécurité de l'Onu, les Etats-Unis et l'Union européenne, ont imposé des sanctions contre l'Iran parce qu'il refuse de cesser d'enrichir son uranium. Téhéran dit en avoir besoin pour fabriquer de l'électricité, mais les Etats-Unis et leurs alliés, dont Israël, craignent que le régime des mollahs ne cherche à se doter de l'arme nucléaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS